Logo_Artline_Vertical_Blanc_Baseline_A_Bleu_vecto

17 juillet 2018

 Catégorie : Paroles d’Apprenants

Pauline Duchesne, apprenante en Bachelor Designer Graphique nous présente son projet de fin d'année. Un exercice qui consiste à concevoir l'ensemble de l'identité visuelle d'un musée. Charte graphique, signalétique, application mobile, mais aussi supports de communication... elle nous dévoile les coulisses de sa création.

 

Peux tu nous expliquer pourquoi ton choix s'est porté sur l'univers de Tim Burton ?

Pauline

« Après la lecture du brief, j’ai décidé de chercher un concept capable de me laisser une liberté conséquente en terme de création. Très vite, l’univers de Tim Burton a retenu mon attention, étant depuis toujours une figure du cinéma que j’admire beaucoup et qui est pour moi, très inspirante. J’ai décidé d’en faire l’icône de mon musée. Je voulais que les visiteurs puissent faire un "Burton Tour", c'est à dire un chemin de découvertes aux travers de salles dédiées à la personnalité et l’histoire complexe de l’homme. »

 

Sur quoi t'es-tu reposée pour déterminer ta palette de couleurs ?

Pauline

« Au sein de chacun des films de Tim Burton, règne une ambiance assez sombre, que ce soit dans les couleurs, dans les personnages ou encore dans les scénarios. C’est pourquoi la couleur principale se devait d’être d’un ton très foncé. Afin de moderniser un peu le noir favori de Burton, j’ai décidé d’utiliser un bleu profond, accompagné d’un bleu marine du même ton pour faire ressortir très discrètement certains éléments. Pour les couleurs secondaires, le blanc était inévitable, afin de créer un fort contraste. Le rouge est également une couleur chérie par Burton, il permet d’égayer le tout. »

nuanciers tim burton

 

Pour la conception du logo, quelle a été ta démarche ?

Pauline

« La construction du logo est elle aussi pensée selon les codes Burton. C'est un fan des petits clin-d'oeil éparpillés un peu partout dans ses films. Et il y en a un qui ne passe jamais inaperçu : le motif à rayures. Souvent noir et blanc ou rouge et noir, ce motif est présent dans chacune de ses oeuvres, sur des objets, un décor ou encore sur les vêtements des personnages ou pelages des animaux.

Ce signe distinctif Burtonnien est né de l’attrait particulier du réalisateur pour les chaussettes rayées. En effet, utilisant cet accessoire comme porte bonheur lors de ses tournages, il a logiquement décidé de le partager avec son public. C’est pourquoi j’ai fait de la chaussette rayée l’icône du muséum. Elle devait rester discrète tout en étant bien reconnaissable et visible. Ce qui explique qu’elle soit un élement de composition mais qu’elle ne perturbe pas la typographie qui reste principale. »

Perspective Business Cards MockUp 2

Réalisation de Pauline Duchesne, carte de visite The Timothy Burton Muséum

 

Parle nous de la création des supports de communication ?

Pauline

« Les supports suivent la même veine que la stratégie visuelle du musée : rester simple, minimaliste, tout en ajoutant l’originalité suffisante pour être remarqué. Ils possèdent, dans une importance plus ou moins présente, un jeu visuel créé par la fameuse chaussette rayée. Cela permet de faire le lien avec l’intérieur du musée. Pour les campagnes d’affichage, le but était de mettre en place des affichages "mystères", dévoilant au fil du temps leurs secrets. Le visiteur doit ressentir le besoin de se renseigner sur le musée. »

wall_poster

Réalisation de Pauline Duchesne, affiche The Timothy Burton Muséum

 

Quelles sont les principales fonctionnalités de l'application mobile ?

Pauline

« L’application mobile permet à l’utilisateur de découvrir la nature du musée dans un premier temps, puis d’en obtenir un avant-goût, en visualisant rapidement les salles du musée. Le visiteur pourra également s'aider d'un plan interactif pour se repérer lors de sa visite. »

 

Suivez l'Institut Artline sur Facebook et Instagram, pour recevoir nos dernières actualités !

Illustrations © Institut Artline

Parlons de votre projet ! 

Inscrivez-vous à notre newsletter