Logo Artline

12 mars 2020

 Catégorie : Monde de l'art

Né en 1919, le courant Bauhaus Art est un centenaire qui se porte bien !

Car ce mouvement artistique révolutionnaire aux lignes géométriques caractéristiques, a réellement signé la naissance de l’architecture d’intérieur contemporaine et du design moderne.

Aujourd’hui encore, ses influences restent partout présentes dans le monde de l’architecture, de l’art ou du design de mobilier : des designers aussi célèbres que Philippe Starck s’en revendiquent.

Petite rétrospective sur ce mouvement majeur, désormais centenaire, et pourtant encore étonnamment moderne !

Origines du mouvement Bauhaus et précurseurs

 

Un designer avant-gardiste, Walter Gropius.

 

Signifiant littéralement « la maison du bâtiment », la Bauhaus est une école d’architecture et d’arts appliqués, fondée en 1919 à Weimar par Walter Gropius, architecte et designer allemand.

Ce théoricien du design en démissionnera en 1928, avant de s’exiler aux USA en 1937, où il réalisera notamment le Pan Am Building (1958), au cœur de Manhattan.

 

Le principe du Bauhaus, l’union art et technique

 

En 1919, la Bauhaus de Weimar se crée en fusionnant deux écoles pré-existantes, celle des Beaux-Arts et celle des Arts Décoratifs et industriels, mettant en pratique la philosophie exprimée dans le manifeste de Bauhaus par Gropius lui-même :

« Architectes, sculpteurs, peintres, nous devons tous revenir au travail artisanal, parce qu’il n'y a pas d'art professionnel. Il n’existe aucune différence essentielle entre l’artiste et l’artisan. »

 

Cette idée de combiner « art » et « technique » n’est pas totalement nouvelle, puisque le mouvement Arts & Crafts né en Angleterre en 1860 affichait déjà une philosophie très proche. C’est lui qui donna naissance au Modern style en Angleterre et à l’Art Nouveau côté franco-belge.

Ce n’est donc pas un hasard si le peintre et architecte belge Henry Van de Velde, fondateur de l’Art Nouveau en Belgique et acteur majeur du mouvement moderniste, créa l'Institut des Arts Décoratifs et industriels de Weimar, précurseur de la Bauhaus, qu’il quitta en 1914.

La fusion de 1919 initiée par Gropius ne fut que l’aboutissement d’un processus naturel.

Ainsi naquit cette nouvelle école, qui bientôt donnerait naissance à un vrai courant artistique, nommé par extension le Bauhaus.

 

Une école Bauhaus vite dissoute

Suite à des difficultés politiques, la Bauhaus de Weimar née avec la république fut dissoute dès 1925.

Plusieurs villes proposèrent alors d’accueillir en leur sein la prestigieuse école : ce fut d’abord Dessau, une ville industrielle en manque de logements puis, à partir de 1932, Berlin.

La Bauhaus de Berlin sera toutefois rapidement dissoute dès 1933, suite à la pression du pouvoir nazi désormais en place.

 

La fermeture de la Bauhaus de Berlin ne signa pourtant pas la mort du mouvement artistique majeur, le Bauhaus Art, qui marque à jamais l’histoire des beaux-arts.

 

Bauhaus, une école marquée par une pédagogie nouvelle

PHILOSOPHIE DU MOUVEMENT BAUHAUS ART

« Les écoles traditionnelles détruisent l’harmonie de l’individu par le travail presque exclusivement intellectuel. » (Walter Gropius, 1923)

 

L’une des grandes caractéristiques de l’École Bauhaus, qui perdure de nos jours, est l’idée selon laquelle il ne faut pas dissocier l’art de la technique. Aujourd’hui encore, la plupart des designers, comme Philippe Starck, revendiquent ce principe.

C’est pourquoi la Bauhaus propose une pédagogie innovante, combinant savoir, savoir-faire et savoir-être : l’enseignement y est construit comme si l’on réalisait une construction.

S'inspirant du milieu du compagnonnage ou du Moyen-Âge, les professeurs sont appelés des Maîtres (Meister) et les élèves des Apprentis (Lehrlinge) : ces dénominations ne sont pas anecdotiques, elles prouvent l’importance accordée à la transmission du savoir et du savoir-faire.

Au plus fort de son activité en 1929, l’École comprenait ainsi 192 apprentis pour 12 maitres à temps plein, 5 vacataires plus les conférenciers extérieurs.

 

ORGANISATION DE L’ECOLE BAUHAUS (1919-1933)

dessau-4603114_1920

 

        Les fondations de l’enseignement Bauhaus

 

Les étudiants étaient accueillis sans limite d’âge, ni prérequis de diplômes.

Les 6 premiers mois, bientôt portés à 12, étaient consacrés à une formation généraliste élémentaire, pour acquérir les bases artistiques.

 

        Le travail en atelier : le cœur du design Bauhaus

C’est le cœur de la philosophie Bauhaus, recréer une communauté du travail pour apprendre en petits groupes.

Sur une durée de 3 ans, cet enseignement était scindé non pas en matières, mais en matériaux : le bois, l’argile, la pierre, la couleur, le tissu, le verre et l’acier.

 

Chacun de ses 7 matériaux était lui-même enseigné à travers le regard complémentaire de deux Maîtres : un enseignement artistique avec un artiste surnommé le « Maître de la Forme » et un enseignement pratique avec un spécialiste surnommé le « Maître Artisan ».

 

        La construction, étape majeure en dernières années

Objectif ultime de la Bauhaus, le département architecture ouvrira en 1927, sous l’impulsion de Hannes Meyer, architecte et urbaniste suisse. 

 

LE BAUHAUS DANS LA VIE SOCIALE

 

La philosophie de la Bauhaus, faire de l’art et la technique une seule unité pour créer des objets du quotidien, se prolonge dans la vie sociale de l’école, parfaitement intégrée elle aussi à la vie de son époque.

Les soirées mondaines du Bauhaus, réunissant la fine fleur du milieu artistique, contribuèrent aussi à la renommée du Mouvement Bauhaus : c’était l’occasion de faire preuve de créativité, d’originalité, de rapidité.

D’un point de vue historique, le Bauhaus s’inscrit ainsi dans les années folles, avant la grande crise de 1929 précurseur du mouvement nazi : esthétisme et quête de sens se complétaient dans un monde de plus en plus technique.

C’est probablement ce qui explique encore la grande modernité du mouvement Bauhaus de nos jours.

 

 

Les œuvres marquantes du mouvement Bauhaus

 

Si le mouvement Bauhaus est particulièrement connu pour ses réalisations architecturales, précurseurs du style international et du mouvement constructiviste, le Bauhaus Art a en réalité infusé tout le milieu artistique : design, graphisme, architecture d’intérieur, mobilier, peinture…

 

Grâce aux dons des principaux artistes Bauhaus auprès du Harvard Arts Museum, la célèbre université dispose aujourd’hui de la plus grande collection au monde de Bauhaus Design, accessible en ligne. C’est une mine d’or pour tout amateur de l’Art Bauhaus. Trésors du Bauhaus Design

 

Caractéristiques du Bauhaus Design

 

L’école Bauhaus a mis en valeur toute une réflexion sur l’épure des lignes et la simplicité des formes.

Une œuvre du mouvement Bauhaus suit en principe 5 grandes règles :

       Réunir art et technologie (« Gesamtkunstwerk »)

       La fonction l’emporte sur la forme. (« Form follows function. »)

       Les matériaux font partie de l’objet, inutile de les cacher.

       Faire simple, avec un style minimaliste privilégiant les formes et les couleurs.

       Tout objet fait partie intégrante d’un tout, et doit répondre à la fonctionnalité de l’ensemble.

 

Œuvres iconiques du Bauhaus

 

        ARCHITECTURE BAUHAUS

Inscrite au Patrimoine Culturel Mondial de l’Unesco, la ville de Tel-Aviv comporte de nombreux bâtiments d’architecture Bauhaus, avec une caractéristique toutefois, moins de verre à cause de la chaleur.

 

Parmi les œuvres typiques de l’architecture Bauhaus, citons la maison Haus am Horn (1924), l’école du Bauhaus de Dessau (1925), le Pavillon Allemand De Barcelone (1929, reconstruit en 1983 près du parc de Montjuic), la Villa Tugenhadt à Brno (1930), le Parador Ariston à Mar del Plata (1948), la Maison Farnsworth en Illinois (1951), le siège de l’UNESCO à Paris (1951) ou encore le Bauhaus-Archiv de Berlin (1979).

Un architecte comme Le Corbusier, conférencier à la Bauhaus, s’inscrit lui aussi totalement dans cette ligne, même s’il exprima à l'époque ses réserves sur certains travaux.

 

        MOBILIER ET ARCHITECTURE D’INTERIEUR

Tout le monde connait la célèbre Chaise Wassily de Marcel Breuer, avec ses tubes en acier nickelé et son assise en cuir noir.

Mais il existe bien d’autres œuvres majeures du Bauhaus Design, comme la chaise Barcelona de Ludwig Mies van der Rohe, les Nesting tables de Josef Abers ou encore le Berceau de Peter Keler.

Aujourd’hui encore, un leader du meuble comme Ikéa reprend les principaux codes du mouvement Bauhaus.

 

        OBJETS DU BAUHAUS MOUVEMENT

C’est l’objectif de tout designer, rendre un objet du quotidien esthétiquement parfait : à ce titre, la Théière Brandt ou la Lampe Wagenfeld font aujourd’hui totalement partie de la culture populaire.

Mais d’autres objets marquent aussi une vraie rupture esthétique comme l’Échiquier Josef Hartwig ou la Poignée de porte Door Knob par Gropius.

 

        PEINTURE

838_composition_6

Deux grands peintres ont marqué de leur empreinte le mouvement Bauhaus, Paul Klee et Wassily Kandinsky, avec un vrai travail théorique et créatif autour des formes géométriques et de la couleur : à travers leur réflexion sur les plans plats et les couleurs, ils visaient à donner une impression de profondeur.

L’influence du Bauhaus a aussi marqué l'univers du graphisme et s’est prolongée aussi bien avec les affiches, qu’avec la « Nouvelle typographie » inspirée de la police Bauhaus.

Récemment, artistes et designers ont même œuvré sur les typographies inachevées des Maîtres du Bauhaus, un fabuleux projet créatif à découvrir ici Typographies Bauhaus.

 

 

Bien qu’il n’ait vécu officiellement que 14 ans, le mouvement Bauhaus a donc finalement profondément marqué tout le 20ème siècle.

Plus qu’un mouvement, c’est une philosophie.

Beau comme Bauhaus ? Pas seulement, car le beau doit être utile.

Dans le monde actuel, où la notion de développement durable se combine à une quête de sens, le mouvement Bauhaus reste donc incroyablement moderne.

 

Qu’on se dirige vers une formation d’architecte d’intérieur, de graphiste ou de design, le bachelor Designer d’espace offre un socle de compétences solides, combinant l’approche artistique aux meilleures des possibilités offertes par la technique. C’est ainsi la certitude d’acquérir des bases universelles, utilisables aujourd'hui comme demain, avec cette double approche, technique et artistique, qui fait souvent la différence.

Suivez l'Institut Artline sur Facebook et Instagram, pour recevoir nos dernières actualités !

Nouveau call-to-action
Nouveau call-to-action

Inscrivez-vous à notre newsletter