Logo Artline

14 mai 2020

Qu'il s'agisse d'affiches publicitaires, de logos, de typographies, de sites Internet ou même de packaging, le designer graphique est partout. Permettant de se frotter à de nombreux secteurs, ce métier est un des plus recherchés de la communication visuelle.

Il permet notamment de toucher à la publicité, à l'édition, à la communication, au design ou encore à la presse, et aussi au digital ! Découvrons ensemble plus de détails sur ce métier de designer graphique.

Quelles sont les missions du designer graphique ?

Le graphisme nous entoure dans notre quotidien. En effet, nous sommes exposés en permanence à d'innombrables créations en tout genre. Affiches, flyers, sites Internet, logos, emballages ou même publicités, les images sont partout. Et c'est justement la mission du designer graphique, de "surnager" dans cet océan d'images et d'animations.

Donner de la créativité et de l'attention à une affiche publicitaire, de la singularité à un logo ou encore de l'efficacité à un site e-commerce, c'est la mission principale du designer graphique, parfois trouvé sous le nom de graphiste print et digital. Il travaillera les formes et les couleurs pour délivrer, sous forme d'image(s), le message d'un client.Professionnel de l'image, il pourra participer à différentes étapes de la réalisation d'un support. De la création à l'exécution jusqu'à l'impression, le designer intervient partout.Enfin, il pourra travailler en agences de publicité, de communication ou web/digitales par exemple. Mais il pourra aussi intervenir au sein de journaux/magazines, en maison d'édition, en studio créa, voire même en freelance.

 

Quelles sont ses compétences ?

En premier lieu, le designer graphique doit bien entendu maîtriser les logiciels de la suite Adobe. Ces logiciels de PAO (publication assistée par ordinateur) sont, entre autres, In Design, Illustrator ou Photoshop. Xpress peut parfois être également demandé selon les postes visés.Le designer graphique devra bien entendu être créatif, curieux, et communicant. Un de ses points forts résidera dans la culture générale. Le savoir-faire relationnel est aussi important, tout comme l'ouverture d'esprit et, bien entendu, l'adaptabilité. Egalement, le designer graphique doit savoir croquer et manier les codes visuels (typographies, langage des couleurs, formes...). Enfin, il doit aussi bien sûr pouvoir résister à la pression, notamment des délais.

 

Quelle est sa rémunération ?

Le métier de designer graphique est un métier très prisé, l'image occupant un rôle central dans nos vies. Un débutant peut espérer prétendre à un premier salaire de l'ordre de 1.700 à 1.900 € bruts. Attention à ces chiffres, cela dépend évidemment de la structure (les agences ayant tendance à payer moins en théorie). Après quelques années d'expérience, la rémunération peut grimper à 2.600 € bruts (un peu plus de 2.000 € nets) même si, là aussi, la taille de l'employeur peut jouer, ainsi que la localisation (Paris paye toujours mieux que la Province, mais le niveau de la vie est en conséquence). En fin de carrière, un designer graphique peut aspirer à un salaire de 3.800 € bruts, environ 3.000 € nets. Bien sûr, être freelance est aussi une possibilité en tant que designer graphique et il faudra vous constituer un portfolio pour démarcher des clients.Enfin, en termes d'évolution, le designer graphique pourra se spécialiser dans un domaine particulier tels que les applications mobiles (UI designer), le design graphique animé (Motion designer), les identités visuelles (brand designer), le packaging (designer packaging)... ou pourra s'orienter vers un poste de management tels que directeur artistique ou directeur création.

 

Comment devenir designer graphique ?

De nombreuses formations, courtes ou longues, permettent de devenir designer graphique. En premier lieu, après le bac, vous pourrez obtenir un BTS Design Graphique, donc un bac + 2. En poussant un peu jusqu'au bac + 3, vous pourrez obtenir un Bachelor en communication graphisme, un DNSEP (diplôme national supérieur d'expression plastique), un 3e cycle en multimédia ou encore un DSAA (diplôme supérieur d'arts appliqués).Par la suite, après avoir validé le bac + 3, les portes s'ouvrent vers un DSAA plus approfondi, mention graphisme, en bac + 4 mais, autant continuer jusqu'au bac + 5. A ce niveau-là, vous pourrez espérer décrocher un mastère professionnel (titre RNCP), ou un DNSEP, option communication ou design par exemple.

 

Découvrez le bachelor designer graphique et digital en communication visuelle

Vous l'aurez compris, le métier de designer graphique est très intéressant, très prisé, mais aussi rempli de concurrence. Alors, pour vous démarquer, pourquoi ne pas opter pour le bachelor designer graphique & digital en communication visuelle proposé par l'institut Artline.Ce bachelor ouvre les portes de ce métier pluridisciplinaire tout en vous permettant de bénéficier d'interventions de professeurs renommés qui sauront vous éclairer sur la suite de votre carrière.

Alors prenez les choses en main et rejoignez dès maintenant le bachelor designer graphique et digital en communication visuelle pour accéder au job de designer graphique !

Suivez l'Institut Artline sur Facebook et Instagram, pour recevoir nos dernières actualités !
Nouveau call-to-action

Inscrivez-vous à notre newsletter