Concept Art - 05/04/2022

Enlighten, un jeu réalisé par des étudiants en 7 jours

La Brackeys Game Jam


Enlighten a été créé dans le cadre de la Brackeys Game Jam, un événement où il faut créer un jeu vidéo autour d’un thème, sur une durée de 7 jours. Passé ce délai, tous les projets envoyés sont soumis aux tests et aux votes des participants selon six critères d’évaluation : le respect du thème, l’innovation, les graphismes, l’audio, le game design et le fun !
Une moyenne est effectuée et permet de faire partie du classement, à condition d’avoir au moins 20 évaluations. Les tout premiers gagnants sont ensuite mis en avant par les organisateurs.
Cette année, pour la septième édition, le thème était : THIS IS NOT REAL.

 

Pourquoi participer à une Game Jam ?

 

Tout est parti d’une annonce sur Slack de la part de Jeanne Aubry pour recruter quelques Artliners, quelles que soient leurs compétences dans le domaine du jeu vidéo, afin de faire un projet de groupe autour d’une game jam en particulier. Nous nous sommes alors retrouvés à onze participants, parmi des étudiants en Game Art, Infographie 3D, Game Design et Concept Art et Illustration.

“Ma motivation première pour participer à cette Game Jam était de travailler sur un projet de jeu vidéo pour la première fois. En effet, je n’avais jusqu’ici jamais eu l’occasion de contribuer au développement d’un jeu et c’est une expérience que je souhaitais faire depuis longtemps. Le sentiment de travailler à la création d’une œuvre vidéoludique qui est destinée à être partagée avec un public est exaltant.”
- Damien Charré, apprenant en deuxième année de Bachelor Game Art

"J’ai voulu participer par simple envie de créer. Cela permettait d'une part de réaliser une expérience en cohésion avec d'autres domaines d'Artline et également de sortir la tête du projet de fin d'études ainsi que de mes autres projets extérieurs à l'école pendant quelque temps pour y revenir avec un regard plus neuf !”
- Jeanne Aubry, apprenant.e en deuxième année de Mastère Game Director

“Je considère les Game Jams comme des expériences extrêmement formatrices permettant de rencontrer de nouvelles personnes, de se confronter à la conception et au développement de jeux dans un laps de temps serré et dont le thème est la plupart du temps imposé. J’ai déjà participé à la Brackey Game Jam 2021 en dehors du cadre d’Artline et celle-ci s’est très bien passée (super entente dans la team, scores honorables, bonne humeur !). Alors je n’ai pas hésité une seule seconde à rejoindre celle de 2022 en compagnie d’autres apprenants de Artline. Une nouvelle fois, que du bonheur ! Une team formidable, soudée et motivée.”
- Nicolas Cadre,en deuxième année de Mastère Game Director

 

Comment créer un jeu en 7 jours ?


Dès l’annonce du thème, chacun a apporté ses idées pour une base en accord avec les références que nous avions en tête. Le choix a été difficile, mais au terme d’un vote, nous avons mis en commun deux propositions pour partir sur un puzzle game basé sur les ombres et les lumières.

“Un jeu jouant sur un code inversé à son utilisation habituelle : en effet, les ombres sont typiquement des éléments négatifs dans l'imaginaire collectif. Ici, elles sont révélatrices de l'identité, de l'existence ou non des éléments environnants. Pour autant ce n'est pas manichéen, elles ne sont pas des alliées mais simplement des éléments sémiotiques intradiégétiques. L'aspect narratif est, depuis la jam, bien plus étoffé et tout en restant volontairement un peu cryptique, son fond frôle la psychologie par le biais de l'art-thérapie, ce qui me ravit tout particulièrement ! Les autres aspects du jeu évoluent et s'améliorent eux aussi - mais nous vous gardons la surprise !”
- Jeanne

Cover_bann

D’entrée de jeu, il a fallu s’organiser en tenant compte des contraintes de temps. Nous n’avions pas le temps par exemple de créer des concepts en amont, car il fallait que la modélisation et tout ce qui s'ensuit soient rapidement orchestrés par l’équipe 3D. Cette dernière comptant beaucoup de membres, nous nous sommes naturellement tournés vers un jeu en 3D, et avons établi une liste des objets à modéliser avec un ordre prioritaire. Pendant ce temps-là, le character design était en cours de réflexion et l’équipe game design s’occupait du level design.

“Au début, ce n’était pas facile ! Je n’avais pas particulièrement manipulé Unreal Engine depuis le projet de fin de Bachelor et j’étais un peu “rouillé”, mais j’ai réussi à me souvenir du fonctionnement de ce moteur et à le reprendre en main.
Je suis particulièrement fier de la « petite lanterne », le principal élément que j’ai programmé, notamment de son polish. Après de nombreuses manipulations, la façon dont elle se déplace en se balançant lorsque la caméra tourne est exactement ce que j’avais en tête et cela rend très bien en jeu. C’est un vrai plaisir de voir se concrétiser en jeu une simple idée qui nous trottait en tête au départ.”
- Nicolas

Capture-d’écran-2022-02-27-11270882

Chaque partie mettait au courant le reste de la team de son avancée, grâce au groupe Discord que nous avons prévu à cet effet. L’implication de tous a donné une cohésion rapidement, où chacun pouvait se répondre soit via le chat, soit via les réunions organisées régulièrement. Nous mettions un point d’honneur à ce que chacun puisse mettre à profit son talent et donner son avis sur chaque décision, y compris voter pour le moindre son FX ! La communication a été respectée : personne n’a été laissé de côté.

“En tant qu’étudiant en “Game Art”, je suis très satisfait de la direction artistique que nous avons choisie et développée sur Enlighten. Avec l’équipe artistique, nous avons su nous organiser et nous entendre pour développer un style cohérent qui correspond à l’univers dans lequel nous voulions placer notre jeu. Cela n’était pas évident puisque nous étions plusieurs à travailler sur les mêmes tâches (modélisation et texturing) et que, “Game Jam” oblige, nous affinions le style au fur et à mesure. Cependant, nous avons quand même réussi à garder une cohérence dans l’ensemble des objets que nous avons produits pour le jeu.”
- Damien


Tout ne s’est évidemment pas passé comme prévu, certains éléments ont été laissés de côté, faute de temps pour les intégrer, et il y a eu des moments de stress. Le plus notable a été lors de la livraison du jeu sur la plateforme… qui n’a failli tout simplement pas être posté, par manque d’informations sur la façon de procéder ! Heureusement, tout s’est bien terminé et nous avons pu soumettre Enlighten à candidature.
Nous nous retrouvons donc avec un jeu en vue isométrique, où le personnage doit aller de pièce en pièce en trouvant quel objet est irréel. Pour l’aider, une rotation peut être effectuée pour déplacer la lumière via une lanterne sous différents angles de vue.

Capture-d’écran-2022-02-27-113440

“Je ne m'attendais à rien... et je n'ai pas du tout été déçue ! Je n'avais pas d'attente particulière quant à la création du jeu, de la cohésion et entente des membres de production ni même sur le score final qu'obtiendrait Enlighten. Comme dit plus haut, je souhaitais avant tout créer quelque chose et me faire plaisir dans un court laps de temps. Ce fut une très belle surprise et semaine, débouchant depuis sur la réalisation d'une production à moyen terme dont le but est de présenter le projet à divers concours. Je suis particulièrement heureuse de la réalisation que nous produisons ainsi que de l'harmonie et la bienveillance émanant de notre team !”
- Jeanne

Echangez avec un conseiller pour en savoir plus sur nos formations !
L'heure des résultats : quel classement pour Enlighten ? 

 

La semaine a été éprouvante, tant en émotions qu’en travail fourni par chacun. Le sentiment de satisfaction et de travail accompli a été immédiatement partagé, dès les premiers retours que nous avons reçus. Malgré la fatigue ambiante, nous avons œuvré pour faire parler de notre jeu, mais aussi joué à quelques autres participations pour y aller de nos propres commentaires.
Nous avons fait quelques découvertes qui valent le détour et nous vous encourageons évidemment à y jeter un coup d'œil pour vous faire une idée. C’est là qu’on se rend compte de l’étendue des talents qui font naître des projets si intéressants, parfois cachés dans l’ombre !

“Au-delà de la fierté personnelle, participer à une Game Jam représente un challenge mais également une opportunité, car cela nous place dans un contexte où il faut développer des idées et les concrétiser rapidement. Ce contexte m’a ainsi permis de mettre à l'œuvre mes compétences techniques et artistiques sur un projet concret et, surtout, il m’a permis de gagner en rapidité d’exécution. Ce qu’il ne m’a pas permis de gagner, cependant, ce sont des heures de sommeil. Mais chaque moment passé à travailler sur le projet valait le coup lorsque je vois le résultat final.”
- Damien


Les résultats sont tombés, et même si nous n’attendions rien de particulier, nous avons eu l’agréable surprise de nous retrouver à la 52ème place sur un total de 1 641 participations. Nous avons surtout eu le plaisir de lire des retours très constructifs et bienveillants, et c’est toujours plaisant d’avoir de la reconnaissance sur un travail pour lequel nous nous sommes investis à fond, en plus d’avoir des pistes sur des manières d’améliorer notre projet.

Capture

“Nous sommes très surpris des scores de Enlighten et très fiers, il faut l’avouer ! Une seule envie, corriger tous les bugs, le peaufiner et continuer…”
- Nicolas

“Finalement, l’expérience a été tellement bonne que nous avons décidé de poursuivre le projet après le concours pour voir jusqu’où nous pourrions le conduire. Je suis excité à l’idée de poursuivre ce projet car cela amène un objectif supplémentaire et va nous permettre de peaufiner encore plus Enlighten, son “gameplay” et son univers graphique.
Sachez que, pour terminer dans les temps, nous avons dû retirer une bonne partie du contenu prévu et réalisé durant ces 7 jours. Si vous avez aimé Enlighten, vous pouvez donc vous attendre à de nouvelles surprises bientôt…”
- Damien


Là, je vous entends vous demander très fort “mais où est-ce que je peux tester un jeu qui a l’air aussi fabuleux et fait par des gens si merveilleux et si doués dans leur travail ?” Eh bien ça tombe admirablement bien, puisque vous pouvez y jouer gratuitement en cliquant juste ici !


De la part de toute l’équipe, nous vous remercions d’avance si vous prenez le temps d’y jeter un œil, et encore plus si vous nous faites part de votre avis sur notre travail. C’est grâce aux joueurs que nous avançons !

Vous avez un projet ?

Vous cherchez la formation qui vous correspond ? Laissez-nous vous guider vers le cursus de vos rêves en quelques secondes !

Quel type de formation recherchez-vous ?
Quel univers vous intéresse ?
Quel typologie de compétences souhaitez-vous acquérir ?
Plutôt une formation sur un sujet précis ou à la carte ?
Quelle durée de formation souhaitez-vous ?

Nos actualités similaires

Où trouver du travail dans le domaine des jeux vidéo ?

Lara, conseillère pédagogique à l'Intitut Artline, nous parle du marché du jeu vidéo, des entreprises qui recrutent et des régions les plus actives dans le secteur !

L’institut Artline, un Art de vivre !

Sébastien Volpe, alumni de notre cursus Infographie 3D VFX et apprenant de notre cursus Game Art (si, si!) nous parle de son parcours et de son expérience chez Artline !

5 artbooks de films d’animation à ajouter à votre collection

Nous avons sélectionné pour vous 5 artbooks époustouflants qui vous plongerons au coeur du concept art de vos dessins animés favoris !

Dessin, motivation & Terenga : à la rencontre de Sagar

Sagar Ndiaye, apprenante en deuxième année de notre Bachelor Concept Art & Illustration, nous parle de son parcours, de ses motivations et de ses créations !